2h30 d’activité
Tout public (à partir de 12 ans)
En vallée d’Ossau (Voir la carte)
D'avril à octobre

La via ferrata, une aventure vertigineuse à la portée de tous

C’est à côté de la station de ski de Gourette dans les Pyrénées Atlantiques que se situe la via ferrata du Sciala.

La via ferrata est une solution accessible au plus grand nombre pour gravir une falaise: bien moins contraignante que l’escalade au niveau des apprentissages techniques, elle permet de passer à l’action après seulement 10 minutes d’explications. Une balade verticale au-dessus des gorges du Valentin vous tente ? Imaginez-vous grimper sur une échelle de 150m de haut, soit 50 étages !

En plus, on pourra adapter le parcours : 2 entrées sont possibles, en fonction de votre sensibilité au vide. Une partie d’ascension principale allant jusqu’à la verticale permet de rejoindre un échappatoire pour ceux qui auraient eu assez de sensations. Une seconde sortie, légèrement déversante, se termine par un surplomb court mais intense et une vue panoramique sur la vallée. Enfin les plus fous iront se suspendre dans les surplombs d’une dizaine de mètres avant de rejoindre le sommet de la falaise !

Certains n’ont besoin d’aucun équipement !

40 €
Tarif normal
(de 1 à 4 pers.)
37 €
Tarif réduit
(groupe 4 pers. et +)(enfant de moins de 16 ans)

Le tarif comprend l’encadrement, le prêt du matériel, l’assurance en RC

Réservation à l'avance indispensable

Besoins d'informations ?

via-ferrata-Siala-ascension-dalle
via-ferrata-Sciala-traversee-aerienne-1
via ferrata du Siala à Gourette
via-ferrata-Siala-1
via-ferrata-Gourette-grand-pas
via-ferrata-Valentin-pont-de-singe-gorge
via-ferrata-pyrenees-64
via-ferrata-gourette-fin-surplomb-droite
via-ferrata-pyrenees-gourette-1
via-ferrata-64-surplomb-final
via-ferrata-Siala-entre-amis
via-ferrata-Siala-2
via-ferrata-siala-départ-pont-de-singe
via-ferrata-Gourette-traversée-fin
via-ferrata-64-avant-surplomb
via-ferrata-passage aerien

Dans le détail

Durée

2h-2h30 d’activité

Public

Tout public mais avec une assez bonne condition physique et à l’aise avec la hauteur (enfants à partir de 12 ans)

Période

D’avril à octobre

Rendez-vous

Parking du collège, avenue de la Gare 64440 Laruns. Voir la carte

Effectif

7 personnes max par guide

Matériel fourni

Tout le matériel spécifique à la pratique de la via ferrata :

  • un baudrier muni de longes absorbeur
  • un casque

A prévoir

  • Une tenue de sport adaptée à la météo du jour (polaire et coupe-vent si besoin)
  • Des chaussures type basket ou rando
  • De l’eau et un petit encas dans un petit sac à dos
  • De la crème solaire

La via ferrata du Siala en détail

Des niveaux de difficulté différents

La via ferrata du Siala est un parcours qui a l’avantage de combiner plusieurs niveaux de pratique.

Deux entrées

Le départ le plus direct se fait par un pont népalais au-dessus de la belle cascade.

Une entrée un peu plus en aval emprunte 3 ponts en tout. On traverse d’une rive à l’autre de la gorge. Certains passages sont athlétiques mais très courts. L’ambiance du canyon, descente réservée aux canyonistes initiés, est rafraîchissante, parfois humide avec même une petite douche sur le deuxième pont de singe…

Une fois tous les ponts franchis, on attaque l’ascension proprement dite, commune à tous les parcours. Il suffit de s’accrocher aux barreaux, tout en faisant suivre ses longes sur le câble de sécurité. La pente est douce au départ puis se redresse progressivement. Un replat, une trentaine de mètre après le début de la montée, permet une pause boisson et déshabillage pour ceux qui ont pris un coup de chaud ! C’est aussi le moment de dégainer l’appareil photo ou le téléphone, prudemment ! A partir de là, la paroi oscille entre pente raide et verticale. prenez le temps de lever les yeux au ciel : Il y en a qui vous ont à l’oeil. Des vautours fauves sont entrain de prendre les courants ascendants. Ces magnifiques rapaces, de 2,5m d’envergure pour certains, décrivent de larges cercles pour prendre les thermiques et mieux repérer un potentiel repas.

La grimpette sur les échelons se poursuit jusqu’à une bifurcation : à droite pour le niveau très difficile ou à gauche pour la parcours difficile ou l’échappatoire.

Trois sorties

A gauche, à nouveau une terrasse bordée de buis, le temps de faire le point avec tout le monde et de motiver les plus hésitants. Une section bien verticale, la dernière au-dessus des 100m de vide, conduit à la dernière bifurcation : il est possible de rejoindre le sentier de descente dans la forêt en suivant un câble à l ‘horizontale.Ou bien on continue les barreaux, sur la paroi de plus en plus déversante : ça tire un peu sur les bras mais sur de courtes sections. Un court surplomb pour un court frisson.

Pour le final hyper sensationnel, clignotant à droite ! Le gaz se fait de plus en plus présent, le parcours rejoint le centre de la falaise par une traversée vertigineuse jusqu’à un éperon que l’on franchit en 2 ressauts déversants de 8 à 10m chacun.Ddu gros dévers pour les gros biscottos…La paroi se recouche et on rejoint la forêt.

De multiples possibilités de via ferrata

Un peu d’histoire

La via ferrata est née en Autriche en 1843. La seconde a été insatllée en 1869 sur le plus haut sommet d’Autriche.

C’est à partir de 1914 que les militaires italiens ont aménagé des parcours de câbles et d’échelons dans les dolomites afin de faciliter le déplacement des troupes alpines. ils y auraient même fait passer des canons !

Les majestueuses parois des dolomites sont aujourd’hui accessibles à des non alpinistes grâce aux vie ferrate entretenues et installées par les communes et les clubs alpins.

En France, le premier parcours à but sportif et ludique est installé à Freissinière dans les Alpes de Haute Provence en 1988.

Puis elles ont fleuri dans de nombreux massifs dans le but de proposer des activités d’été dans les vallées. L’éthique d’équipement est très variable : du point d’aide seulement nécessaire à certains passages à la rafale de barreaux sans plus toucher le rocher. Certaines ont une vocation plus proche du parc d’attraction que d’un itinéraire vertigineux pour un point de vue fabuleux.

Les aménagements : pont de singe, pont népalais, passerelles, tyroliennes, poutres…

En fonction du terrain, des aménagements autres que les échelons agrémentent le parcours. Il faudra par exemple marcher sur un pont de singe au-dessus du canyon pour rejoindre l’autre rive. Ou bien emprunter des passerelles plus ou moins longues au-dessus du vide. Tous vos sens en éveil, vous entendez le ronflement de la cascade, vous voyez l’eau filant sous vos pieds, vous trouvez l’équilibre pour marcher sur le câble… Zut! Vous avez glissé et vous êtes mort …. de rire!

La technique de progression en sécurité

La manipulation des mousquetons de sécurité est relativement simple mais il est indispensable, pour ne pas dire vital, d’être toujours attaché par au moins un des deux mousquetons. A chaque point de fixation (ancrage) de la ligne de vie, c’est-à-dire le câble, il faudra détacher un mousqueton et le rattacher aussitôt sur la section de câble suivante. Puis on fait de même avec le second mousqueton. Afin d’optimiser la sécurité, on veillera à inverser les sens d’ouverture des 2 mousquetons sur les zones où la chute est possible, soit la majorité du parcours sauf passage horizontaux.

N’oubliez pas que la chute est pour ainsi dire interdite en via ferrata : glisser le long d’un câble au risque de se cogner voire se coincer les jambes dans les barreaux n’a rien d’anodin. Prévoyez toujours un mousqueton supplémentaire pour vous accrocher à un barreau en cas de fatigue au niveau des bras.

Le retour au départ

Le descente par un sentier ou un rappel clôturera l’aventure.

Difficulté et Cotation

Physique
1. Pour débutant & initiation
2. Demande une certaine pratique de la via
3. Demande de la force physique (au moins 1 passage en force)
4. Très physique, soutenu, demande une excellente condition

Gaz
1. Léger – peu
2. Moyennement aérien
3. Quelques passages aériens
4. Vertigineux

Type
Plaine – Montagne – Haute Montagne
1. Equipement abondant
2. Contacts avec le rocher
3. Peu équipé

Technique
1. Sans aucune difficulté de manipulation
2. Avec pont, échelle, etc..
3. Manipulation de poulie externe (tyrolienne) ou excellentes connaissances

 

Nos autres formules «Via Ferrata / Cordata»


via-cordata-hourat-laruns-64

Via corda ou cordata du «Hourat»

2h30 d’activité Tout public

Plus apparentée à l’escalade, cette belle escapade au-dessus du gave d’Ossau vous met au contact direct du rocher.

40 € Tarif normal
(de 1 à 4 pers.)
37 € Tarif réduit
(groupe 4 pers. et +)(enfant de moins de 16 ans)
Voir les détails